AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelques Bribes. . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nastran Shams-Sabah

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2010

Mais encore..
Âge du personnage: 22 ans.
Caractère: Solitaire - misanthrope - curieuse - calme - exigeante - capricieuse - douce - persévérante.

MessageSujet: Quelques Bribes. . .   Ven 28 Jan 2011, 22:48


Que dire ? Introvertie, elle n'aime pas aller vers les autres. Elle porte toujours un masque et elle est intégralement cachée. Elle collectionne les objets magiques et légendaires; peu importe les prix ou les moyens pour les obtenir. Elle est la propriétaire de l'Académie Shams-Sabah.

Liens :

  • Shahbaz Faraz : engagé par la magicienne en tant que voleur depuis 2ans, ler relation semble évoluée vers de l'amitié. Il est vrai que si on retirait l'entêtement de chacun, ce serait plus facile à voir. Il est aux yeux de Nastran un modèle de perfection physique, et elle aime beaucoup son caractère malgré ce qu'elle en dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastran Shams-Sabah

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2010

Mais encore..
Âge du personnage: 22 ans.
Caractère: Solitaire - misanthrope - curieuse - calme - exigeante - capricieuse - douce - persévérante.

MessageSujet: Re: Quelques Bribes. . .   Ven 28 Jan 2011, 22:58




Mes recommandations ? Voler une pierre précieuse, rester en vie, revenir au palais de Nastran.

Un amusement qui leur déplaisait pour une raison qui me dépasse, d'ailleurs...

« Voici l'objet de tes attentes, Nastran... »

Tandis qu'il reprenait quelques forces, la jeune femme avait pour habitude de le questionner sur l'extérieur.

Oui, je savais qu'elle me trouvait beau.

Elle m'avait déjà demandé si j'avais souffert de cette coloration naturelle.

Il était fier de lui, d'ailleurs se rendait-il compte que cela se ressentait ?

« Cette nuit, Nastran a regardé le ciel, dans l'observatoire. »

A moins que l'idée de me voir en sauveur ne me fasse imaginer des choses.

Son visage, je le verrais un jour, je m'en suis fait la promesse le jour où je me suis décidé à passer sa forteresse quasi-imprenable.

Idée saugrenue pour une agoraphobe.

La jeune femme poussa le tas de bois de ses petites forces.

Une occasion pour lui de la défaire de son masque, sauf si la peur la contraignait à ne pas honorer sa perte.

Il fallait désormais ajouter ce passage et prévoir d'éventuelles autres ouvertures.

« Donne-le moi ! »

Hystérique ou presque, je ne tenais plus en place et cette énigme était un nouveau défi pour moi.

Je peux te rendre heureux ou te faire pleurer,
je peux t'aider ou te faire sombrer,
Je peux être source de méfiance ou de confiance,
Personne ne peux expliquer ce que je suis,
Et rien ne peut me contrôler.

Il patientait inutilement si l'on pouvait dire, et peut-être pour ne jamais la voir.

« Je veux être celui qui sera considéré comme le Chanceux. »

Si Shahbaz n'avait pas aborder sa tenue vestimentaire, peut-être seraient-ils avec une marchande d'épices et d'autres voleurs.

Bien évidemment, fidèle à moi-même - décemment, on ne me changera pas -, je n'entendis de ce qu'on me disait, que ce qui me plaisait.

Si les baigneuses n'étaient pas encore au courant de mon arrivée, il ne s'agissait là que d'une question de temps...

« Shahbaz ! ! C'est un arbre ! »

Confuse, elle rétracta sa main contre son corps et la remis dans son gant avec un peu de maladresse.

Admirant maintenant l'arbre juste devant moi, je me surprenais presque à en faire le tour pour le détailler davantage.

« Tu m'attrapes, petite magicienne ? »

« C'est bon, Tu as gagné. Nastran reconnaît ta victoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastran Shams-Sabah

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2010

Mais encore..
Âge du personnage: 22 ans.
Caractère: Solitaire - misanthrope - curieuse - calme - exigeante - capricieuse - douce - persévérante.

MessageSujet: Re: Quelques Bribes. . .   Ven 28 Jan 2011, 23:45




Elle avait de quoi m'en vouloir, pourtant.

« Nastran, je viens encore t'embêter ! »

Un soupir agacé s'échappa de ses lèvres.

« Quel cruel manque de chance ! »

J'avais besoin de courir et de chahuter, qu'importe l'issue de tout ceci...

Même au plus petit de mes doigts, elle me serrait un peu trop.

Enfin si, il est très égocentrique, mais il n'y a pas que ça.

Mais oui, elle savait qu'il reviendrait

Elle tenta alors le pouce, cela flottait également, bien que moins.

Oui mais en contrepartie, si Nastran a eu bel et bien à pardonner, c'est qu'il y a eu une ou plusieurs fautes à un instant t.

Voilà que je retombais en enfance, plein de rêves et d'espoirs, de contes et d'histoires.

« Qu'est-il advenu de la ville ? Celle qui a été subjugué par les charmes de la Lune... »

Il suffisait d'un peu de fantaisie et d'innocence pour pouvoir apprécier ce "quelque chose" .

« C'est une histoire singulière, prodigieuse. Tu ne me croiras pas. »

On l'appelle la ville des stupéfiés. Ses habitants s'habillent de noir et de sombres drapeaux flottent à toutes les portes.

« Il est écrit dans les livres qu'un roi d'ailleurs seraient de ceux qui portent le noir. »

La corde qui était rattachée au panier le tirait vers le haut, comme si il voulait rejoindre l'astre lunaire.

La ville, le boucher, le panier, l'oiseau. . .

J'aperçus à la lueur du clair de lune des femmes masquées aux vêtements chamarrés, pleines de grâce.

Crois-moi, tout ce que je vais dire de ses attraits, de ses paroles de miel, ne sera qu'une infime partie de la réalité.

« Ce soir, contente-toi de ma présence. Et la nuit, une de mes esclaves t'accompagnera. »

Cette 29ème nuit, je ne tint plus.

Son visage s'assombrit, elle se mordit la lèvre et ses yeux s'emplirent de larmes.

Puis il me sembla entendre sa voix me dire : A présent, regarde moi.

« La pleine lune était au zénith et ses rayons illuminaient la terre. »

Le roi demeure longtemps abîmé dans ses pensées.

Un vide insensé et impossible à combler.

Un sourire peut-être un peu enfantin mais néanmoins sincère.

A dire vrai, elles me permettaient un raisonnement par analogie dont se serait très certainement passée Nastran.

« Tu. . . Tu n'es qu'un idiot ! »

Phrase trop longue, trop expressive également, et pas facile à dire puisqu'elle dévêtissait trop les émotions de celle qui avait voulut la prononcer.

Un nouveau coussin vint me heurter.

Avait-elle oublié qui j'étais ?

« Et si pour une fois, tu assumais tes propos ?.. Il se fait tard. Bonne nuit, Nastran. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastran Shams-Sabah

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2010

Mais encore..
Âge du personnage: 22 ans.
Caractère: Solitaire - misanthrope - curieuse - calme - exigeante - capricieuse - douce - persévérante.

MessageSujet: Re: Quelques Bribes. . .   Lun 09 Mai 2011, 22:40


Le connaissant orgueilleux elle le savait capable de s'en aller immédiatement, sans prendre de repos au préalable.

Certes, elle était ravie de la présence du voleur, mais en même temps elle ignorait si c'était réciproque.

Où est-elle ?


S'il y avait bien une chose que je possédait, c'était l'audace, au grand dam de certains ou certaines.

« L'Amour, dis-tu. . . »

C'est donc sans en avoir envie qu'elle retirait le voile qui couvrait ses cheveux, et sans plus d'entrain le faciès insensible fut enlevé.

Voyait-elle tout cela en moi ?


Non, véritablement, elle n'avait rien d'un monstre.

« Et ne m'oublie pas. Je suis là si tu as peur. Je t'aiderai, si tu trébuches... »


L'évidence lui avait si souvent souffler de belles paroles à ce sujet !

A lui, c'était sûr, il ne lui sied pas.

Une accusation trop hâtive, moyennement, bien qu'elle avait le mérite de réfléchir les suppositions de l'interrogateur.

Ce qu'il s'était passé ?


Kyrielle de doutes et de questions.


Maleek Ben Armin, jeune homme ambitieux au parcours idéal. Pas d'erreur, il réussit tout et tout lui réussit.

Un affront était-il en cours ?

« Nastran a trébuché au moins quatre fois avant d'arriver ici, tu n'es pas facile à trouver. »

Peut-être ne pouvais-je pas me confier à elle aussi librement que ce qu'elle avait prétendu.


Pourquoi il m'était si difficile de poser cette question précisément ?

« Peut-être le sauras-tu un jour. »

La réponse que je lui avais moi-même formulé alors qu'elle m'avait posé la même question...

Pourtant, le prix à payer pour ça paraissait un peu trop lourd pour un début.

Qui ? Donc ? Que ? Quoi ?

Hélas, il y a un temps pour tout, aujourd'hui il n'était pas prévu aux bonnes augures.

Ce conte abrégé et ces rapides arguments le convaincrait-il de rester ?

Ma curiosité était insatisfaite et j'étais partagé.

Pour l'heure, toutefois...

. . . Et d'une pure coïncidence qui l'avait menée à être courant de cette énigme.

Elle parvint à l'extirper sans l'emmêler à ses cheveux, puis le lui tendit.

« Sur ce, Shahbaz, tu connais la suite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques Bribes. . .   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques Bribes. . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashgabad :: Parce que nous ne sommes rien sans les autres. :: Si vous saviez...-